vendredi 27 mai 2016

Au Bois Dormant

 
Auteur : Christine Féret-Fleury
 
Éditeur : Black Moon
 
Nombre de pages : 225
 
Catégories : Thriller & Young Adult
 
Prix Kindle : 10,99€
 
 
Pourquoi ce livre ?
Parce qu'il me fallait une adaptation des contes de Grimm pour le Challenge Mystère.
Parce que c'est celui-là qui a été "élu" parmi les propositions que j'avais faites.
Parce que la couverture est m-a-g-n-i-f-i-q-u-e !!
 
 
 
 
 
 
 
On l’appelle le Rouet. En référence au « rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le dois dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu’il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s’enfuir plutôt que d’attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des évènements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d’identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu’elle ne le croit…
 
 
 
 
"Je la regarde.
Vous ne me voyez pas, mais je suis là.
Jusqu'à l'âge de seize ans, elle grandira en beauté, en force, en intelligence.
Je la protègerai de tout mal.
Le jour de son seizième anniversaire, avant que le soleil ne bascule derrière l'horizon, je m'approcherai.
Je vous repousserai dans les ténèbres.
Elle sera à moi."
 
 
 
 
Pour commencer, je ferai une petite critique de la quatrième de couverture, à savoir que ce conte est également réputé pour faire partie de ceux réunis par les frères Grimm...
Ensuite, je dirais que j'ai trouvé cette lecture distrayante. Je n'ai donc pas adoré, mais je n'ai pas non plus détesté. Et contrairement à ce que dit l'un des commentaire Amazon, il y a dans ce livre de nombreuses références au conte, comme par exemple les "fées" qui veillent sur elle.
Il y a une chose que j'ai vraiment regrettée, c'est de ne pas avoir bien compris qui était le Rouet. Alors certes, j'ai son nom, mais arrivée au dénouement, je ne me souvenais plus de son rôle dans l'histoire... peut-être parce que son personnage manquait de profondeur.
 
L'histoire :
Celle d'une jeune fille traquée par un tueur en série.
L'enquête qui est menée pour retrouver le Rouet.
Une totale revisite du conte de la Belle au Bois Dormant.
 
Les personnages :
Ariane Prudent est l'héroïne de ce roman. En découvrant qu'elle est la proie d'un tueur en série, elle décide de fuguer afin d'éviter à ses parents d'être tués avec elle. Passionnée de photographie, elle est la première à obtenir un cliché du Rouet, ce qui va d'ailleurs déclencher sa fuite et un renouveau dans l'enquête. Une enquête qu'elle aussi ouvrira.
Jude est l'un des inspecteurs en charge de cette enquête. Depuis des années, l'affaire piétine... pourtant, celui que l'on appelle le Glaçon est certain de tenir quelque chose.
Beth, Magda, Reine et Clara sont autant de fées qui veillent sur Ariane après sa fugue, la recueillant chez elles.
 
La plume de l'auteur :
Un ou deux mots mis à part, la plume de Christine Féret-Fleury est tout à fait adapté à un public Young Adult, surtout que le personnage principal est une jeune fille de pas tout à 16 ans.
Le récit, divisé en quatre livres, se fait à la troisième personne et au passé, entrecoupé de passages au présent qui représentent les notes d'Ariane. Le point de vue est le plus souvent celui de l'héroïne, mais, plus on approche de la fin, plus on a également celui de Jude afin de suivre l'enquête. Par moments, on a également le point de vue du Rouet, ce qui permet au lecteur de chercher, lui aussi, qui il est. Personnellement, je n'étais pas loin, mais je n'avais pas trouvé.
 
 
 
 
Une adaptation plutôt réussie, mais des personnages qui manquent peut-être de profondeur.
 
 
 
 
L'histoire : 3/5     Les personnages : 3/5     L'écriture : 3/5     Mon appréciation : 2,5/5
 
Total : 11,5/20


1 commentaire:

  1. Je pense que ce genre de conte n'est pas ce qui est le plus profond en soi... Mais c'est toujours intéressant de se replonger dans les contes de notre enfance et d'y séjourner à nouveau!!!

    RépondreSupprimer