mardi 20 septembre 2016

En territoire vampire

Ce week-end, comme vous le savez peut-être déjà si vous suivez la page Facebook du blog, j'étais au salon du vampire de Lyon.



J'y suis arrivée en début d'après-midi, accompagnée par mon frère et mon copain. Le premier stand que j'ai vu, et que j'ai envahi, n'est autre que ce lui du Chat Noir. Et malgré une minime déception après ma lecture du second tome de Néachronical, c'est vers Jean Vigne que je me suis dirigée en premier, afin qu'il me dédicace le troisième et dernière opus de cette saga ! Nous avons bien discuté, je lui ai fait part de cette petite déception et il m'a avoué avoir fait un pari en prenant ce chemin narratif. Il m'a aussi promis que je ne serai pas déçue par le dernier tome... Affaire à suivre donc !


Ensuite, je suis allée voir le deuxième auteur qui me tenait à cœur sur ce stand : Vincent Tassy. Comme je le lui ai dit alors, si je venais le voir, c'était pour plusieurs raisons... Tout d'abord, parce que j'avais été subjuguée par la couverture de son livre, Apostasie, réalisée par Marcela Bolivar. Ensuite parce que, tout comme moi, c'est encore un jeune prof (si, si, tant qu'on n'a pas 30 ans, on est jeune !!! et peut-être même après, rendez-vous l'année prochaine en ce qui me concerne lol !) et que j'étais curieuse de "lire un collègue", et surtout aussi parce que grâce à lui, je me sentais un peu moins seule à aimer ce genre de littérature malgré les étiquettes qu'on colle sur le front des profs. Enfin, faut pas se leurrer, ce cher Vincent n'est pas désagréable à regarder (ok, je sors !). Bref, là encore j'ai apprécié notre petite discussion... et le livre qui va avec !


Je suis ensuite allée faire des emplettes sur un stand libraire, celui de l'Esprit Livre. J'y ai rencontré une certaine Nadia Coste qui m'a persuadée, s'il le fallait encore, de lui prendre son Premier. De fait, si j'étais venue avec, déjà, la ferme intention de le lui acheter, elle a su me dévoiler une partie de l'histoire me le faisant désirer plus encore !


Sa voisine de table, Alice Scarling, proposait sa série Requiem pour Sascha. Et, après m'être assurée que les scènes de sexe n'avait aucune commune mesure avec celles d'Anita Blake, je lui ai pris le premier tome.


À côté d'elle se trouvait Sophie Jomain. J'étais venue dans l'intention de lui prendre le premier tome des Étoiles de Noss Head en version poche, édité chez J'ai Lu, mais elle a tout fait pour que je reparte avec un livre plus adulte, le premier tome de sa saga sur les anges. Toutefois, pour une fois, je n'ai pas cédé aux sirènes de l'auteur, surtout pas après qu'elle m'ait elle aussi dévoilé une partie de l'intrigue des Étoiles de Noss Head !


Continuant de longer le stand libraire, j'ai vu Morgane Caussarieu et n'ai pu m'empêcher d'aller lui parler. Oui parce que le seul livre que j'avais lu d'elle, Dans les veines, je l'avais trouvé trop trash pour moi. On m'avait prévenu qu'il était pour public averti, j'ai voulu joué, j'ai perdu. Toutefois, l'auteur est tellement sympathique, atypique et accessible, que je n'ai pas pu résister à lui parler de cette... mésaventure littéraire. (Je dis ça mais le livre n'est pas mal quand même hein, entendons-nous bien !) Du coup, nous avons discuté et j'ai fini par "me faire avoir encore une fois" en lui prenant Je suis ton ombre, qui retrace l'histoire de l'un des personnages de Dans les veines.


Changeant de salle, j'ai découvert l'expo Lego, mais, surtout, le stand des Éditions du Petit Caveau. Bon, je dois avouer que, honte à moi, je ne me suis pas présentée à eux comme j'aurais dû, entendez par là que je ne leur ai pas dit que j'étais l'auteur de ce blog et que, par conséquent, j'étais l'une des personnes à qui ils envoyaient des SP. Timidité quand tu nous tiens !!! Surtout que, franchement, ils étaient vraiment super sympas ! On a bien discuté, on s'est marré, et je suis bien bête de ne pas leur avoir dit qui j'étais. Bref, je leur ai fait pas moins de trois achats.
Tout d'abord, le premier tome de Camden, une saga de Pauline Andreani. Pourquoi l'ai-je pris alors que l'auteur n'était pas en dédicace ? Tout simplement parce que la couverture me plaisait, que je cherchais un second livre en plus de celui que j'étais venue chercher pour avoir une remise sur l'anthologie dont on venait de me parler et parce que... l'auteur est née la même année que moi. Quand je vous dis que mes raisons d'acheter des bouquins peuvent être futiles !!!


Ensuite donc, j'ai pris le livre que j'étais venue chercher et qui m'a été dédicacé par son auteur, à savoir L'Inconsolé, de Mélissa Restous.


Enfin, bien que n'étant pas fan des anthologies, je leur ai donc pris Vampire malgré lui que je suis allée me faire dédicacer sur deux pages, par Jean Vigne (qui avait oublié mon prénom, non mais franchement !) et Vincent Tassy (non, non, je ne m'étalerai pas plus sur lui... enfin vous voyez de quel étalage je parle, non ?!)


Enfin, last but not least, et puisqu'on parle de prof, je suis allée sur le stand Rebelle pour prendre Zeus (oulà, là encore ça peut porter à confusion, surtout quand on connaît ce personnage sulfureux !!) à Brigitte Baumont. De fait, ce livre parle d'un prof d'histoire passionné de mythologie. Comme moi quoi, sauf que je ne suis pas prof d'histoire.



Avant de clore mon article, je tenais tout de même à dire que, malgré le nombre d'achats littéraires et de cheveux blancs que j'ai donc fait à mon banquier, j'ai trouvé ce salon beaucoup moins réussi que celui d'il y a deux ans. Il faut dire que, cette fois, j'y étais accompagnée et n'ai donc pas voulu forcer mes deux hommes à assister à des tables rondes, mais tout de même... Pour moi, il faisait beaucoup trop... académique. L'ambiance avec les auteurs était excellente (elle l'est toujours), mais j'ai trouvé le lieu froid... et pas assez vampirique, pas assez sombre, et tout ce que l'on peut attribuer à cette créature de la nuit.

1 commentaire:

  1. Du coup, maintenant, on sait qui tu es puisque je me souviens très bien de ton passage et du fameux "je le prends, on est nées la même année"! J'espère que tu apprécieras tes lectures!

    RépondreSupprimer