vendredi 18 août 2017

Le mystérieux héritage de Diéla

À l'Aube des Temps Nouveaux - 1

Auteur : Ghislain Fernandez

Éditeur : Fantasy-Parc

Nombre de pages : 574

Catégories : Fantastique, Jeunesses, SF & YA

Prix : 23€


Pourquoi ce livre ?
Parce qu'il me fallait un roman avec une couverture verte pour le challenge mystère.
Parce que j'avais rencontré l'auteur lors d'un salon.
Parce qu'il est dédicacé.







À l'aube des temps nouveaux est une saga qui exploite notre amour pour l'héroïque Fantasy perdu au cœur de somptueux paysages dans un décor moderne rempli de magie.
On est en l'an 3800, et tandis que le modernisme s'affiche comme une évidence sur Terre, les habitants jusque là protégés dans d'immenses villes sous cloche semblent avoir du mal à se faire une place dans ce nouvel écosystème. Les saisons n'existent plus, trois continents ont balayé la géographie des années 2000, d'incroyables espèces intelligentes ont pris leur marque sur la surface du globe cruellement modifiée, de vastes terres restent cependant inhabitables pour le commun des mortels. L'extinction de notre espèce fut de justesse évitée et à présent, notre descendance mal acclimatée à cet environnement hostile joue ses dernières cartes pour pérenniser l'espèce humaine.
Parmi nos héros... Diéla, fraîche et spontanée, se trouve dans les premiers jours de ses dix-sept printemps lorsqu'elle est aspirée dans une machination venue des âges.
Démarre alors une aventure magique et étrange, pleine de surprises pour la jeune femme, qui reçoit de manière inattendue un héritage particulier, qu'elle révélera à Dopiouss, qui sillonnera les routes à ses côtés.




Véritable ode à l'écologie et à la nature, ce roman est plein de bonnes idées. Comme peu d'écrivains, Ghislain Fernadez ose mélanger les genres pour un résultat surprenant. Toutefois, je trouve que de vouloir mettre tant de choses dans un roman fait que l'on s'y perd un peu. Par exemple, j'ai souvent trouvé qu'il ne se passait rien alors qu'en réalité, les personnages vivent mille-et-une aventures dans une seule et même journée.

L'histoire :
Celle d'un monde futuriste.
L'histoire d'une jeune femme avide d'aventure.
Une histoire où les destins se croisent.

Les personnages :
Diéla est une jeune fille aux pouvoirs extraordinaires, héritage d'un peuple appartenant au passé. Mais ses pouvoirs particuliers font d'elle un être particulier... et particulièrement menacé !
Héliote, son père, a lui aussi un pouvoir : celui de faire pousser n'importe quelle plante. Il l'enseigne d'ailleurs à sa fille dans le plus grand secret.
Cobastrolin et Lidouman sont deux hommes à la recherche d'objets rares... et plus particulièrement d'une dague ancestrale. Pour les épauler, tous deux possèdent des spectres : Malama et Cadelmo. Si le premier est libre grâce à Cob, le second est l'esclave de Lidouman qui tient en sa possession un os de son ancienne enveloppe charnelle. Toutefois, les relations entre les deux hommes ainsi que celles qu'ils entretiennent avec leurs spectres semblent bien être plus complexes que cela.
Quant à Somur, il vient d'atterrir sur Terre avec une mission bien précise, et tous les moyens sont bons pour la mener à bien !

La plume de l'auteur :
Au début, ce roman m'a fait penser à Entretien avec un vampire : l'histoire d'un personnage qui raconte sa vie à un autre. Mais dès le premier chapitre, on entre dans l'histoire, ou plus précisément dans les histoires. Car à chaque chapitre, l'auteur alterne entre les péripéties de Diéla, celles de sa famille, celles de Cobastrolin, de Lidouman, de leurs spectres... ou encore de Somur. Ainsi, à plusieurs chapitres d'intervalle, on revoit parfois la même scène, mais d'un angle différent.
D'ailleurs, je préfère parler d'angle et non pas de point de vue car dans ce roman, clairement, le narrateur est omniscient. Il sait tout, il voit tout... et le lecteur avec !
Ainsi, en l'espace de 18 chapitres auxquels s'ajoutent un chapitre 0 et un prologue, ce sont seulement 24h qui s'écoulent dans la vie des personnages. Et si le prologue est écrit au présent, tout le reste du roman est rédigé au passé, ce qui est logique puisqu'il s'agit de l'histoire que nous conte le narrateur du prologue.




L'idée est bonne, mais je ne suis pas bon public pour ce genre de roman décalé.




L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 3/5     L'écriture : 3/5     Mon appréciation : 2,5/5

Total : 12/20




mardi 8 août 2017

Bilan de Juillet



Bonjour ! Avec un peu de retard : C'est l'heure du bilan !!

Et on va commencer avec une "mauvaise nouvelle", à savoir que je ne sais pas combien de pages j'ai lu ce mois-ci^^ De fait, je me suis arrêtée de compter à 804 pages pour cause de départ en vacances ! Comme tous les mois, je voulais en lire au moins mille (ou au moins "tendre vers" comme on dit), et je crois que j'y suis arrivée... mais rien n'est sûr parce que j'ai pas fait attention à où je me suis arrêtée en juillet du livre que j'ai fini en août.

Mais alors, qu'ai-je lu ?


Pour commencer, j'ai lu le premier tome de LEBENSTUNNEL, un SP qui me venait directement de l'auteur en personne !!! (D'ailleurs, faire cet article bilan me fait penser que je dois encore lui envoyer un petit mail...) Bref, j'ai adoré cette lecture qui était une double découverte pour moi puisque je n'avais jamais lu Oxana Hope, pas plus qu'une dystopie/uchronie.
Ensuite, j'ai dévoré Nos chemins de travers, de Georgia Caldera. À la base, j'avais prévu de l'amener avec moi en vacances parce que c'était un pavé et que je m'étais dit que deux semaines, ça serait pas de trop pour le lire... Oui mais voilà, je ne connaissais pas non plus la plume de cette auteur. Et j'ai adoré !! J'ai donc dû m'acheter un livre pendant mes vacances...
... Et mon choix s'est arrêté sur le premier tome de Silver de Kerstin Gier, que j'ai lu en VO. Je l'ai donc commencé en juillet pour le finir en août. Je vous en parlerai donc plus longuement dans le prochain bilan... sinon, vous pouvez aussi suivre le lien qui vous mènera à mon article d'hier^^


Ensuite, Silver en est la preuve, ce n'est pas parce qu'on part en vacances qu'on ne fait pas d'acquisitions livresques !!! Et si celui-là était un achat, les autres sont des contreparties pour avoir filé un petit coup de pouce aux Éditions Voy'el qui étaient un peu en difficulté.


Silber - Das erste Buch der Träume
Au clair de la lune
J'étais une étoile
La malédiction
Où es-tu véronique ?
Papillon de nuit
La serre


Il me faut aussi vous parler de LA rencontre du mois ! En effet, en juillet, le blog a innové grâce à l'interview de Maria J. Romaley avec qui j'ai passé un super moment au début du mois. Et vous savez quoi ? J'ai pris goût à cet exercice alors, c'est certain, vous en verrez d'autres !

Enfin, lors de ce mois de juillet, le blog a fêté ses trois ans et, à cette occasion, j'organise un concours avec pas moins de trois lots à gagner !!! Alors si vous n'avez pas encore participé, c'est par ici que ça se passe (vous avez encore le mois d'août pour concourir !!) ==> CONCOURS 3 ANS

Voilà, voilà !! On se retrouve début septembre pour le prochain bilan !

lundi 7 août 2017

Silver

Livre premier

Auteur : Kerstin Gier

Éditeurs : FJB (de) & Milan (fr)

Nombres de pages : 410 (de) & 352 (fr)

Catégories : Fantastique, Jeunesse & YA

Prix : 18,99€ (de) & 15,20€ (fr)


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'avais beaucoup aimé la précédente saga de l'auteur.
Parce que j'étais en Allemagne et que je n'avais plus rien à lire.
Parce que je pouvais le lire en VO.






Nouvelle ville, nouveau lycée et… nouvelle famille ! Après avoir longtemps voyagé aux quatre coins du monde, Liv, sa petite sœur Mia et leur mère s’installent dans une petite ville d’Angleterre. Mais les choses ne sont pas simples, puisqu'il faut composer avec le nouveau petit ami de sa mère… et ses deux ados. Liv ne va pas tarder à découvrir que son demi-frère, Grayson, détient un secret. Et pas des moindres…




J'ai lu ce livre relativement vite quand on pense au nombre de pages... et au fait que je l'ai lu en VO ! Cela doit donc signifier que j'ai aimé, non ? Ouais... vite fait. C'est un livre qui se lit vite parce que l'auteur sait comment accrocher son lecteur. Alors j'ai certes passé un bon moment en compagnie de Liv et des autres, j'ai même ri à plusieurs occasions, mais on ne peut pas dire non plus que j'ai adoré. Toutefois, je lirai sans doute la suite, ne serait-ce que pour lire en allemand, et pour ne pas laisser de porte ouverte^^

L'histoire :
Celle d'une fille dont la vie va changer.
L'histoire d'une bande de potes qui jouent avec le feu.
Une histoire entre rêve et réalité.

Les personnages :
Olivia Silber (ou Silver dans la version française), dite Liv, a quinze ans. À cause des différents métiers de ses parents séparés, elle a voyagé à travers le monde et est donc on ne pleut plus ravie de venir s'installer sans doute définitivement en Angleterre. Mais le rêve se transforme rapidement en cauchemar lorsque Liv apprend qu'elle va devoir composer avec une nouvelle famille et, surtout, avec de nouveaux (et bien étranges) amis...
Mia, la sœur cadette de Liv, est une incorrigible enquêtrice qui se fait un devoir de résoudre le moindre mystère que la vie place devant elle. Tout comme elle se fait un devoir de ne jamais se transformer en fille rendue idiote par l'amour (ce sur quoi sa sœur la rejoint... en tout cas au début^^).
Grayson Spencer, à peine plus âgé que Liv, est le nouveau "frère" des deux jeunes filles puisqu'il est le fils du copain de leur mère. C'est un garçon qui semble plus accaparé par son téléphone que par ce qui se passe dans sa famille. Comme ses trois amis Henry, Jasper et Arthur, il fait partie de l'équipe de basket du lycée et est, à l'instar de ses compères, l'une des stars du lycée.

La plume de l'auteur :
La plume de Kerstin Gier est légère, fluide, et se lit très vite. On est tout de suite plongé dans l'histoire grâce au point de vue interne du personnage principal. Écrite au passé, l'histoire se déroule sur 31 chapitres. On trouve également pas moins de cinq entrées de blog qui font penser à Gossip Girl pour celles (et ceux) qui connaissent.




Une lecture légère et sympathique.




L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 3,5/5     La plume de l'auteur : 4/5     Mon appréciation : 3/5

Total : 14/20











PS : Je vous ai mis la couverture allemande parce que je la trouve bien mieux que la couverture française !! Par ailleurs, l'intérieur du livre est également super beau avec de nombreuses pages décorées.